Appartements meublés à Bamako : un bon business.

Consistant à louer un logement équipé pour que l’on puisse s’y installer avec ses seuls effets personnels, le business des appartements meublés est en plein boom dans la capitale malienne. Peu nombreux il y a encore une dizaine d’années, les appartements, studios et villas meublés prolifèrent, avec des tarifs variés mais défiant la concurrence des établissements officiels d’hébergement. Échappant aux taxes imposées à ces derniers, ils peuvent se louer à partir de 5 000 francs CFA pour les studios, 15 000 francs CFA pour les trois-pièces, jusqu’à 100 000 francs CFA par jour pour les appartements de standing. « Nous ne disposons d’aucune statistique pour ces logements et il est difficile de les quantifier », assure Moussa Coulibaly, promoteur immobilier de la place.

« Notre clientèle, composée d’expatriés, de diplomates et de directeurs de sociétés, préfère généralement les quartiers calmes et sécurisés tels que l’ACI 2000, la Cité du Niger ou les abords du fleuve à Badalabougou » explique Balkissa, agent commercial à Soudan Immobilier, structure reconnue dans la location d’appartements meublés à Bamako. Cheick Aliou Sangaré est, quant à lui, un particulier exerçant dans ce domaine depuis plus d’une année. Dans sa clientèle, « on trouve des Maliens comme des étrangers avec un petit budget ou dont le séjour est très court ». Signe que le secteur est porteur, certains particuliers ne disposant pas de bien propre, louent eux-mêmes des appartements qu’ils meublent aux standards internationaux avant de les mettre sur le marché. « On peut prendre un appart à 75 000 francs CFA le mois, le meubler et le louer à 25 000 francs la journée, hors charges. C’est tout bénef », explique Boris, promoteur satisfait qui gère plusieurs logements de ce type.

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *