NIGÉRIA : la start-up Kaltani lève 4 M$ pour le recyclage des déchets plastiques

Accueil » NIGÉRIA : la start-up Kaltani lève 4 M$ pour le recyclage des déchets plastiques

Par Benoit-Ivan Wansi – Publié le  16 mai 2022  / Modifié le  16 mai 2022 NIGÉRIA : la start-up Kaltani lève 4 M$ pour le recyclage des déchets plastiques © Kaltani

La start-up nigériane Kaltani lève 4 millions de dollars pour étendre ses activités au Nigeria. Ce financement permettra à l’entreprise de recycler jusqu’à 15 000 tonnes de déchets plastiques chaque année, et ainsi lutter contre la pollution. 

Au Nigéria, la start-up Kaltani installera 20 unités de collecte des déchets plastiques dans 10 États du pays afin de développer ses activités de recyclage dans sa principale usine basée à Lagos. Le projet sera financé grâce à une levée de fonds réalisée récemment auprès de plusieurs investisseurs dont les noms n’ont pas été rendus publics.

Cette transaction de 4 millions de dollars (1,6 milliard de nairas) permettra à l’entreprise fondée par l’ingénieur nigérian Obi Charles Nnanna d’augmenter sa capacité de recyclage à plus de 15 000 tonnes de déchets plastiques par an. Ce qui permettra à la fois la création de 500 emplois au sein de la start-up, ainsi que la réduction de la pollution plastique qui affecte les sols et les plans d’eau dans l’État de Lagos.

L’usine de Kaltani transforme les plastiques en flocons de polytéréphtalate d’éthylène (PET), ensuite en granulés de Polypropylene (PP) qui sont finalement vendus à des entreprises de biens de consommation pour le thermoformage, la feuille, l’emballage, l’embouteillage et les applications de fibres. « Le monde a désespérément besoin de solutions exploitables et évolutives face à la crise de la pollution plastique qui dégrade l’environnement, nos océans, la vie aquatique, l’air que nous respirons et notre santé », affirme Obi Charles Nnanna.

Lire aussi: NIGÉRIA: Freetown Waste recycle les pneus usés pour le revêtement de sol,et ça marche

Alors que le Nigeria produit 200 000 tonnes de déchets plastiques par an dont deux tiers finissent dans les décharges, les égouts, les plages et les plans d’eau, le Partenariat mondial pour l’action sur les plastiques (GPAP) estime que le pays d’Afrique de l’Ouest pourrait atteindre les 523 000 tonnes en 2022. Dans ce contexte, la firme américaine des boissons gazeuses Coca-Cola et le gouvernement fédéral à travers le Centre d’innovation climatique du Nigeria (NCIC), recycleront 8 910 tonnes de déchets par an dans six États du Nigéria.

Benoit-Ivan Wansi

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter