SOPROMAC – Immobilière : Bientôt 200 logements pour les Gendarmes

SOPROMAC Immobilière est une entreprise citoyenne. Elle prouve un peu chaque jour son utilité dans l’arène du bâtiment au Mali. Après Kati – Kambila, la société est à pied d’œuvre pour la construction de la nouvelle cité de la gendarmerie. Au total, quelque 200 logements seront construits pour les braves gendarmes. Il s’agira d’une œuvre architecturale répondant aux normes requises calquée sur le modèle de Kambila qui abrite plus de 1.000 militaires. Bâtie en principe sur au moins 10 hectares, logés sur le site de Mountougoula, à quelques encablures de Bamako, la nouvelle cité répond également au souci du gouvernement de loger dignement les porteurs d’uniforme. Avec sa réorientation dans la production massive des briques, SOPROMAC a pris une nouvelle dimension dans le domaine de la construction des logements sociaux. Elle n’est plus tributaire des affres des producteurs de briques. Que le travail commence !

Pour rappel, l’usine de briques a été inaugurée, on se souvient, le lundi 5 décembre 2016 par le ministre l’Habitat et de l’Urbanisme de l’époque Ousmane Koné en présence de son homologue du Développement industriel Mohamed Ag Ibrahim, du représentant du ministre de la Promotion des investissements et de l’initiative privé, du gouverneur de Koulikoro, et de l’Ambassadeur de la Turquie au Mali, partenaire de la SOPROMAC sans oublier la BMS, l’actrice financière de la société.

Créée pour aplanir le souci des Maliens en matière de logement décent accessible à tous, la Société de production des maisons construites plus connue sous le sigle SOPROMAC – Immobilière a fait du développement du Mali son objectif. La création de cette usine est d’autant plus importante et salutaire pour le secteur du bâtiment que la plupart des entrepreneurs ne respectent pas les normes de sécurité dans le cadre des travaux de constructions avec des cas d’écroulements d’immeubles qui cèdent comme un château de carte, faute de suivi et de négligence.

« L’usine est conçue pour contribuer à améliorer la qualité et les délais de réalisation des constructions et combler un vide énorme dans un secteur soumis aux exigences d’une perpétuelle modernisation », avait noté, on se souvient, le ministre avec satisfaction.

L’usine de Kati Kambila a été créée pour faire valoir la qualité en matière de fabrique des briques. Elle est située dans la Commune rurale de Kati Kambila. Œuvre de la société de production des maisons construites avec comme Partenaire financier la BMS – sa, cette Unité de fabrique bénéficie aussi de l’appui de WTC et UK investment Group de la Turquie. Son objectif principal est la construction de qualité en matière immobilière pour le mieux-être des populations maliennes. Il faut savoir que ladite usine a une capacité de production journalière de 20 000 briques qui peut être améliorée. Mieux, elle emploie, à titre permanent, 50 personnes et 40 autres temporairement. Aux dernières nouvelles, ce chiffre est en hausse car SOPROMAC recrute dans la main – d’oeuvre locale.

Revenons à la nouvelle cité de la gendarmerie où le PDG Adama Bagayoko et ses hommes sont résolument engagés pour permettre à chaque Gendarme d’avoir son toit. Mountougoula sera l’illustration à satiété du partenariat public – privé dans le cadre du développement du Mali. Ce qu’il faut également retenir, c’est que les 1000 logements de Kati Kambila ont été construits grâce au savoir – faire d’une équipe entièrement malienne mobilisée à cet effet. Et lors de l’anniversaire de l’armée le 20 janvier 2019, l’ancien président IBK a été formel quand il a déclaré qu’il n’a jamais vu « de logements sociaux avec une telle réussite dans l’organisation, le plan et une prouesse architecturale dans le cadre des maisons bâties ».

Aujourd’hui, la directrice de cette usine Madame Diaby Doussou s’emploie pour qu’elle puisse être davantage opérationnelle en prenant en compte les préoccupations des autres entreprises de bâtiment. Vu sous cet angle, l’usine de SOPROMAC apparait comme un bâtisseur – développeur. C’est pourquoi elle est présente dans plusieurs villes maliennes. Elle est sollicitée par l’administration, les députés pour la construction d’infrastructures dans leurs localités, et les sociétés privées pour la construction d’œuvres utilitaires.

La société s’est aussi engagée pour traduire en acte concret la vision des autorités afin de fournir un toit à chaque malien. Et tous les experts sollicités se sont accordés pour dire que la qualité des maisons et des briques de SOPROMAC répond aux normes requises et ne souffre d’aucune ambiguïté.

Issiaka Sidibé

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter